fbpx
Aller au contenu

10 trucs pour limiter la prise de poids en vacances

10 trucs limiter prise poids

Les vacances, oui enfin ! Mais combien de personnes redoutent quand même les vacances par peur de prendre du poids qui disons-le, nous offrent plusieurs occasions de faire de petits écarts et avouons-le souvent propice au lâcher-prise dans certains domaines comme l’activité physique et nos bonnes habitudes d’entraînement. Une étude* américaine révèle en effet que 61% des personnes prennent du poids… après seulement une semaine de vacances ! Tu aimerais connaître 10 trucs limiter prise poids durant tes vacances?

Voici donc quelques-uns de mes trucs pour t’aider à passer des vacances l’esprit tranquille sans mauvaise surprise à la rentrée.

  1. Hydratation ! Jamais sans votre bouteille d’eau.

Jamais sans une bouteille d’eau. Nous avons besoin de boire en moyenne entre 2,2 litres et 3 litres de liquide par jour. Le fait de boire régulièrement de l’eau tout au long de la journée, nous donne de l’énergie et diminue notre envie de manger sans raison. De plus, cette bonne habitude peut éloigner le risque de souffrir de déshydratation qui peut être occasionnée par les journées chaudes et humides.

Conseil de pro : On se crée une routine pour boire tout au long de la journée. Par exemple un grand verre d’eau 30 minutes avant chaque repas. Un grand verre d’eau au levé. Et bien sûr une bouteille d’eau en tout temps.

  1. On pense aux fruits!

Un goût de sucre? Partout les fruits! Et les fruits frais, c’est la saison idéale pour manger beaucoup de fruits, car ils sont abondants et rafraîchissants.  Et pourquoi pas en faire l’autocueillette ? Profites-en pour faire des réserves pour le reste de l’année. Les fruits contiennent de précieux antioxydants qui renforcent nos défenses immunitaires. Mais attention, les fruits continennent quand même des sucres.

Conseil de pro : Si tu veux faire une saine gestion de ton poids, je te conseille de consommer 1 portion de fruits pour 3 portions de légumes chaque jour et non le contraire.  La moitié de ton panier d’épicerie devrait être constitué de légumes et fruits.

  1. Des légumes sans limites

En collation, avant les repas, ou pour accompagner des croustilles ! Rien de mieux que de consommer des légumes crus mais attention aux fameuses trempettes, elles cachent souvent des mauvais gras et beaucoup de calories! Même chose pour les vinaigrettes en passant.

Conseil de pro : Toujours avoir des crudités prêtes à consommer au frigo. En grand plat à partager, mais aussi en collations individuelles que l’on pourra attraper, juste avant de partir!

  1. Portions contrôlées ou substitutions

Les croustilles, la crème glacée et chocolat? C’est peut-être impossible de penser les éliminer totalement. Il serait plus réaliste d’accepter d’en manger avec modération ou de trouver des substitutions avant que les occasions se présentent. Par exemple, il est possible de faire ses propres collations glacées au lieu de succomber à une barre Häagen-Dazs aux amandes qui contient environ 310 calories. Le cas échéant, on peut aussi se contenter du petit format qui lui apportera 190 calories.

Conseil de pro : On fait des duos et on respecte les portions!  Les croustilles et crudités avec des assiettes individuelles. Crème glacée avec noix, crudités et fromage, fruits et amandes. On évite de mettre tous les plats sur la table. Chacun sa portion.

  1. Explorer les eaux pétillantes et les eaux aux fruits et aromates

Exit les boissons gazeuses! Avez-vous déjà essayé les jus de fruits et les eaux au citron ou à la lime gazéifiés pour remplacer les boissons gazeuses chimiques qui sont pleines de sucres ajoutés? Ils sont une bonne solution de rechange lorsqu’on a envie de se désaltérer et que l’on veut boire une boisson pétillante.

Conseil de pro : On s’amuse avec les eaux à saveur. Dans un beau verre, on ajoute des aromates, des petits fruits frais ou congelés et un peu d’eau minérale gazéifiée et le tour et joué! Voici quelques recettes d’eau aromatisées

Un must! Modérer la consommation d’alcool.

L’alcool est notre pire ennemi pour plusieurs raisons. Premièrement, quand on boit, on a tendance à avoir plus faim. De plus, l’alcool est calorique, et non, il ne nous hydrate pas. Au contraire, l’alcool nous déshydrate, gruge notre énergie et peut nuire à un sommeil réparateur. PS. Deux bouteilles de bière procurent environ 300 calories, et ½ bouteille de vin environ 350 calories.

Conseil de pro : Essayer de déterminer des jours où l’alcool sera permis. Aussi lors de ces journées ou occasion, espacer les consommations alcoolisées avec une eau pétillante ou des consommations sans alcool (attention, elles contiennent quand même souvent beaucoup de sucre). Pour les autres journées, on joue au mixologue ! Une boisson non alcoolisée avec eau pétillante et aromates, c’est délicieux et rafraîchissant!

 

  1. Partagez vos portions

On va au restaurant ou on arrête sur le pouce? Pourquoi ne pas choisir un repas à partager, de toute façon, on en laisse la plupart du temps. Un club sandwich à deux, une poutine à deux… la plupart du temps cette portion conviendra. Sinon, on peut compléter avec une salade ou des crudités en accompagnement.

Conseil de pro : Si tout le monde a son assiette, on essaie de remplir la moitié de l’assiette par des légumes ou de la salade (vinaigrette) à part, ou on peut choisir une ou deux entrées pourquoi pas ?

 

  1. 5 à 7 en vue… Mange avant! Et surtout, ne saute pas de repas.

Souvent lors de 5 à 7, on finit par ne pas souper et par manger un peu d’à peu près tout ce que l’on peut trouver sur la table, pas vrai? Croustille, fromage, ailes de poulet nachos, friandises, etc. Normal on a faim. Et en plus on boit de l’alcool qui ouvre encore plus notre appétit. On dit non au 5 à 7 et aux petites fêtes ? Non, on se prépare en conséquence.

Conseil de pro : Très important, on mange normalement toute la journée. On ne saute pas de repas. Et on mange un repas léger (avec des protéines) avant de partir pour la fête ! Oui comme ça on ne sera pas affamée en arrivant sur place. On peut même amener des noix et des crudités à partager pour s’assurer de modérer la consommation de grignotines! Ah oui et de l’eau pétillante et ton drink sans alcool préféré!

 

  1. Prendre conscience

Est-ce que j’ai vraiment faim? Je mange pour quelles raisons? Quelle relation j’entretiens avec mon alimentation? Beaucoup de gens ont tendance à croire que ce n’est pas le moment pour ça en vacances, mais au contraire.  C’est en vacances que l’on a le temps de se poser.

Conseil de pro : Si l’objectif est de changer des habitudes ou comportements alimentaires, la première étape et de les déterminer et surtout de savoir pour quelles raisons vous désirez les changer. Quand l’objectif et les bénéfices sont clairs et qu’on le veut réellement, la motivation vient plus facilement. Tu ne sais pas par où commencer? Contacte-moi.

 

  1. Bouger et se reposer

Pas parce que c’est les vacances que l’on doit arrêter de bouger ou au contraire sortir tous les soirs et planifier des activités tous les jours. Pour bien en profiter, il est préférable de se planifier des moments pour se reposer, se divertir en bougeant, tout en brisant la routine. Il suffit de trouver un équilibre, et, pourquoi ne pas en profiter pour prendre de nouvelles habitudes plus saines ?

Conseil de pro : Éviter de dire : « Après tout, c’est les vacances, je ferai plus attention de retour au travail ». Se remettre au gym ou reprendre de bonnes habitudes une fois qu’on a délaissées et parfois plus difficile à faire qu’à dire surtout quand on a pris du poids et qu’on a perdu la forme. Les régimes au retour des vacances ne sont pas la solution.

 

On mérite bien nos vacances et il faut bien en profiter, le truc c’est de savoir quelle est la récompense… Doit-on vraiment être dans les excès et tout se permettre pour avoir des vacances réussies? Je crois qu’il est tout à fait possible d’en profiter avec modération sans perdre complètement nos bonnes habitudes. Parmi ces 10 trucs limiter prise poids, certains deviendront peut-être de nouvelles habitudes qui t’aideront à atteindre tes objectifs de santé.

Je te souhaite un bel été et des vacances santé !

Pascale

 

 

[i] *Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Physiology and Behavior.

Partagez
Étiquettes: